Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La pression monte et il faut se maîtriser en restant lucide

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Les vendanges approchent et le temps reste ensoleillé et sec depuis 6 jours. Bien entendu nos vignes en profitent car les raisins achèvent doucement leur mûrissement... Trop doucement à mon goût!

Le soleil intense annoncé s'est mué en demies journées de grand soleil seulement avec des matins nébuleux, un peu frais et marqués par la rosée. Bien pour faire bon et pas assez pour faire très bon, c'est à dire sans un gramme de sucre ET équilibré. Les derniers prélèvements murisaltiens indiquent que le 24 Septembre nous avions 190 grammes de sucres potentiels - environ 11.5 degrés transformables - et des acidités totales très supèrieures encore à 6. Hors il faut impérativement que nous passions sous la barre fatidique des 6.10/6.20 en considèrant que nos sucres seront supérieurs sans doute à 200 grammes.

Les récoltes de grands blancs seront rentrées sur un temps maussade, sans soleil et sans doute avec de la pluie dans certains secteurs. Nous sommes près chez Buisson-Charles à multiplier le tri et à rentrer rouges et crus blancs en petites caisses. Mais pour faire "grand" il nous faut un temps sec et un peu de "vista" mais surtout - on en parle jamais assez - des vendangeurs concernés capable de bosser dur en comprenant nos attentes tout en coupant/triant avec acharnement.

Ces paramètres imprévisibles ne doivent pas nous faire perdre pied et nous conduire à changer nos dates en les avançant ou reculant. La peur des coups - coûts! - d'orage qui font parfois tourner les raisins à la pourriture est pire que la décision qui conduit à couper insuffisamment mûr. Restons serein et acceptons ces menus aléas en choisissant toujours la décision qui peut conduire au meilleur en excluant celle qui vise le "sauvetage" par défaut... Bref il nous faut croire en notre - bonne - étoile!

La pression monte et il faut se maîtriser en restant lucide

Partager cet article

Repost0

commentaires

22 Septembre: il fait beau et - heureusement! - les maliques se dégradent

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

22 Septembre: il fait beau et - heureusement! - les maliques se dégradent

Le grand beau temps est revenu. S'il était annoncé depuis pas mal de temps, voir le soleil briller au dessus de nos ceps nous met du baume au cœur. Oui nous en avions besoin, oui c'est sans doute le signe d'une vendange saine et mûre sans excès, oui il sera permis de faire de bons vins. Oh bien sûr on ne sait pas encore tout de ce millésime 2013 dont la gestation à été périlleuse et incertaine. Mais clairement ce temps sec, légèrement venteux et ensoleillé va permettre aux acidités maliques de se fondre. Cet élément essentiel dans la " construction " de crus équilibrés s'accompagnera d'une montée en puissance des degrés et il y a fort à parier que nous franchirons la barre des 200 grammes de sucre potentiel dans la plupart de nos vignes. Tout bon!

Les peaux des rouges sont épaisses et les grappes n'ont aucune pourriture, les oh augmentent doucement et les acidités totales sont désormais inférieures à 6,80. Dans une semaine avec ce temps elles seront aux abords de 5,70 avec des degrés proches de 12,5-13. Je ne vois pas ce qui pourrait nous empêcher de vinifier dans de bonnes conditions. Nous couperons les vignes non grêlées des Bourgogne rouge le 27 Septembre, les Santenots le 3 Octobre et Pommard après le 5 Octobre.

Dans les blancs un léger botrytis sera écarté par le tri et nous les " prendrons" à partir du 29 Septembre, selon un calendrier qui collera à leur maturité, mais surtout à la manière dont les raisins de dégusteront. Je pense que nous aurons des sucres compris entre 190g (aligotés) et 200/210g dans l'ensemble des chardonnays. La pluie éventuelle pourrait faire baisser ces valeurs, mais pas de manière significative. Les vignes de Cras, Marcausses et Vignes Blanches qui sont grêlées à 40/50% seront coupées en dernier, soit après le 3 Octobre. Les villages et crus sont superbes car modérément chargés, millerandés par endroit et parfaitement sains.

Nous avons terminé de soutirer les vins blancs 2012 et croyez moi ce seront des p... de canons! Jamais vu des soutirages aussi purs et concentrés. On croque le terroir à pleine dent entre fleur, fruit et fine salinité. Un délice car ils sont gorgés de sucs et possèdent l'énergie de Lightning Bolt. Eddie Vedder les appréciera on stage si - private message - Scott lui en fait passer! -))

Demain fin des soutirages avec des rouges 2012 sombres et structurés et ensuite nettoyage de l'ensemble du matériel vinaire.

La tension monte et on a hâte d'en découdre...

Partager cet article

Repost0

commentaires

1 2 3 > >>