Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des Meursault de référence selon Olivier Poussier

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Des Meursault de référence selon Olivier Poussier

 

10 mois après la récolte 2018  et mon coup de gueule - tellement justifié - sur les récoltes corrigées, trop abondantes et insuffisamment mûres...on observe que la qualité des blancs varie en fonction de la concentration et du manque de maturité! 

  

   En 2017 comme en 2018 il fallait  impérativement  être patient pour récolter des fruits équilibrés susceptibles de ne pas être corrigés par des actes oenologiques inconsidérés.

   Olivier Poussier - meilleur sommelier du Monde et rédacteur à la Revue Des Vins de France - apporte une observation signifiante sur notre travail - et donc nos choix de récolte et de vinification - en postant sur les résultats des dégustations du futur Guide Vert 2020.

   Être à ses yeux la référence du millésime pour nos Meursault n’a pas de prix et valide l’ensemble du travail mené par toute l'équipe du domaine. 

   Merci a lui.

Publié dans Revue de Presse

Partager cet article

Repost0

commentaires

Journal du millésime 2019: ébourgeonner?

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Journal du millésime 2019: ébourgeonner?
Journal du millésime 2019: ébourgeonner?
Journal du millésime 2019: ébourgeonner?

    La saison de l’ébourgeonnage démarrera peut-être par une gelée ce 5 Mai. La froide lune rousse qui commence éclaircira peut être « naturellement » les bourgeons et les inflorescences qui pointent désormais. 

  Mais elle n’empêchera pas nos employés de passer dans les vignes à partir du 6/05 pour enlever les bourgeons excédentaires - les doubles bourres, les départs vers le bas et les branches chétives - afin de permettre aux branches fructifères de mieux pousser et de donner une récolte mesurée.
   Ce travail de longue haleine est également nécessaire pour nettoyer le pied du cep de bourgeons parasites mal placés - où d’en conserver un pour mieux rajeunir le cep au moment de la taille - tout en modérant le rendement selon les choix que nous opérons. En général au domaine nous conservons deux bourgeons sur la taille et 4 sur la baguette ce qui donne entre 8 et 10 grappes potentielles par pieds. 
   Avant ce temps important de régulation de la végétation nous avons fini de labourer toutes les vignes, de retendre tous les fils,  de remplacer les piquets  cassés et de tondre les contours des vignes pour faire de la place à nos petits enjambeurs de traitement et de labour.

  Observez sur ces photos le moment de la pousse  - photo 1 - où nous commençons à intervenir, un cep non ébourgeonné - photo 2 - et le même cep qui a subi son nettoyage de printemps pour être prêt à faire mûrir parfaitement ses inflorescences - photo 3 - en livrant des raisins mûrs sans être gêné par trop de végétations auprès de lui.

  Évidemment le travail sur la plante  est loin alors d’être terminé mais je vous en conterai les différentes évolutions au fil de la saison.

Partager cet article

Repost0

commentaires