Pommard "En Chiveau"

Publié par domaine.buisson.charles.over-blog.com

 

      Le nom du lieu-dit est quasi inconnu et je crois bien que notre domaine est le seul à le revendiquer. Ce climat de bas de Combe coincé entre la rivière de Pommard et les crus de Mareau et Vaumurien est une sorte de "paradis" pour viticulteur. La zone est peu ventée, solaire et toujours tempérée. Y travailler revêt des allures de villégiature! Ok j'exagère un peu!

    Cette semaine je termine de l'ébourgeonner alors qu'elle est en fleur. Une floraison qui se passe sans heurt et qui laisse poindre des fruits bien formés qu'il faut aérer pour faire en sorte que les grappes ne se touchent pas. La fleur n'êtant pas terminée, elle se présente encore avec son apex sommital que nous écimerons sans doute la semaine prochaine, une fois que les petits "barbillons" de la fleur auront complètement disparus. Cela implique des passages de traitement "calculés" pour ne pas casser les branches en les accrochant, mais cela permet aussi à la fleur de ne pas "couler" en raison du stress provoqué chez la plante par une coupe des branches au moment où les fruits ont besoin de sève. ( explications speciales pour mon filduf)

     La vigne comporte désormais une bonne moitié de tailles en cordon de Royat et je ne laisse sur ces ceps que cinq départs de branche. Deux sur les tailles aux extrémités et un seulement au centre. L'autre moitié est en Guyot simple et comporte la taille plus trois à quatre branches. 8 à 10 grappes par pied potentiellement, moins de 8 au final souvent.

     Nous aurons terminé le premier travail d'ébourgeonnage et de "relevage" sur l'ensemble du domaine dans le courant de la semaine prochaine. D'habitude à ce stade nous sommes au 25 juin... Décidément ce n'est pas une année ordinaire!

 

 

Une petite parcelle de 25 ares cadastrée dans le petit lieu-dit "en Chiveau" est à l'origine de cette production de Pommard village confidentielle, moins de 1500 bouteilles par an en moyenne. Il s'agit d'une vigne de plein coteau qui est située dans la Combe de Pommard sur un terroir argilo-calcaire mêlé d'oolithe ferrugineuse. Son exposition Est Nord Est, un peu fraîche, autorise une lente maturation du raisin qui puise en cette zone une remarquable énergie. Très éloigné dans sa forme des Pommard souple de pied de coteau, il se montre en général puissant et minéral et est capable de fort bien vieillir sur plus de 20 ans. Vinifié avec une faible proportion de vendanges entières et élevé dans une proportion mesurée de bois neuf de la forêt de Tronçais de la tonnellerie Ermitage, c'est un vin qui saura ravir les gastronomes, amateurs de gibier et de volailles.

 

Caractéristiques techniques:

  •   Densité de plantation: 11.000 pieds par hectare
  •   Vignes de 30 ans
  •   Taille: 1/3 en cordon de Royat et 2/3 en Guyot simple
  •   Double ébourgeonnage de printemps
  •   Labour intégral des sols 
  •   Rendements : 30 à 45 hl par hectare
  •   Vendanges manuelles avec tri des raisins sur table dans la parcelle
  •   Cuvaison de 14 à 18 jours avec 4 jours à froid ( 11°)
  •   Aucun enzymage
  •   Pressurage pneumatique
  •   Débourbage statique
  •   Elevage en fûts  avec 30% de bois neufs et des fûts de moins de trois ans. 
  •   Mise en bouteille sans collage

Patrick Essa

 

  Notes d'Allen Meadows de Burghound.com:

 

2011 Pommard “En Chiveau”: (En Chiveau sits at considerable altitude high above the village). There is a hint of crushed leaf to the otherwise very fresh red currant and dark berry fruit aromas that exhibit a hint of violets. There is a lilting and energetic quality to the lightly mineral-driven flavors that exhibit a touch of wood on the moderately austere and mildly rustic finish. This will require a few years of cellar time to round off the slightly edgy finish. 88/2017+

Publié dans Pommard En Chiveau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :