le domaine au jour le jour

Les 2012 sont en bouteilles!

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

C'est fait! L'ensembledes 2012 est en bouteilles et je suis heureux de la manière dont ces vins ont terminé leur élevage car ils se sont affinés au point de devenir des plus élégants et purs. 2012 est parti pour se vendre à partir de fin Mars et je serai vraiment très heureux de les faire déguster tout au l'on de l'année car ils sont vraiment accessibles...

2012 est une année de concentration et de grande garde... Mais également de finesse!

Patrick Essa

Les 2012 sont en bouteilles!
Les 2012 sont en bouteilles!Les 2012 sont en bouteilles!
Partager cet article

commentaires

Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration
Mises en bouteilles du millésime 2012: Filtration

Il n'y a pas de recettes miracles. Pour clarifier un vin blanc il faut s'adapter aux équilibres et caractéristiques du millésime. 2012 ultra concentré en raison de nombreux raisins millerandés avait besoin d'un petit affinage avant d'être mis en bouteilles. Le domaine n'use jamais des mêmes process pour embouteiller car il s'adapte aux caractères de l'année, et s'il lui arrive assez souvent de se passer des collages et/ou filtration, 2012 s'est réalisé après un collage bentonite et caséine puis une filtration sur plaque à maille 4,2 microns.

Loin de pénaliser les matières cela nous a permis d'obtenir une très jolie limpidité en même temps qu'une précision aromatique accrue.

Dans le même temps il nous a été permis de caler les niveaux de gaz carbonique à des valeurs imperceptibles au palais tout en conservant ce qu'il faut pour " ouvrir " les arômes. L'objectif étant de retrouver un vin plus poli et aussi expressif après la mise...

Partager cet article

commentaires

La vigne de Bourgogne " Les Magnys " arrachées

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

La vigne de Bourgogne " Les Magnys " arrachées
La vigne de Bourgogne " Les Magnys " arrachéesLa vigne de Bourgogne " Les Magnys " arrachées
La vigne de Bourgogne " Les Magnys " arrachées

Plantées il y a 55 ans en pinots fins, la vigne de Bourgogne des "Magnys" du domaine jouxte l'appellation Meursault village. Contigüe du Clos de Citeaux elle est située sur un sous lieu dit qui se retrouve sous le nom de " Clos de la Chapelle Sainte Catherine " dans l'ancien terrier de l'abbaye de Citeaux conservé aux archives départementales à Dijon.

Ces 10 ouvrées - 40 ares - à l'origine ont été amputées de 12 ares en 1991 lors de la construction de notre maison. Il reste donc aujourd'hui 28 ares qui seront replantés en chardonnays fins. Un choix dicté par la nature d'un sol argilo-calcaire caillouteux qui le destine naturellement aux vins blancs. Notons que cette vigne était " blanche " jusqu'en 1958.

Partager cet article

commentaires

Millésime 2013: caractères des vins après fermentations alcooliques

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Millésime 2013: caractères des vins après fermentations alcooliques

Nous voici, six semaines après le début des fermentations alcooliques, où celles-ci réalisées entièrement en fûts doivent être achevées ou en voie de l'être. J'apprécie beaucoup les vins qui terminent leurs sucres entre six et huit semaines car en général cette fermentation lente sous bois dans un milieu ambiant compris entre 13 et 16 degrés, leur apporte pureté, densité et amalgame parfait avec le bois.

Ces 2013 encore parfois un peu laiteux sur le plan visuel se comportent bien et commencent seulement à livrer leurs messages olfactif et organoleptique. Voici selon les couleurs mes impressions après une revue complète hier 23 Novembre 2013:

Les pinots récoltés parfaitement sains à Pommard - En Chiveau n'a quasiment pas grêlé - et en Bourgogne rouge se présentent pour l'instant sur des couleurs rubis assez sombres. Les tanins sont abondants et en ce moment encore un peu fermes, sans excès mais comme les niveaux d'acidité malique et de CO2 sont élevés, ils constituent de fort belles promesses. Les Santenots grêlés à 50% avant véraison ont été vinifiés dans une petite cuve et présentent un peu moins de couleur mais une texture très soyeuse. Certaines pièces réduisent faiblement car elles démarrent leurs fermentations Malo-lactiques.

Les blancs sont encore tous un peu troubles mais les "impressions sucrées" s'estompent et il devraient être tous secs d'ici à 15 jours. Les fruités sont intenses et très purs sans le moindre accent réduit. On perçoit chez tous une acidité présente ET une belle concentration de texture. Ils rappellent les 2010 au même stade mais avec un fruité blanc moins exotique et de jolies notes florales. Je pense qu'ils seront un peu moins denses mais beaucoup plus fins que les 2012. Ils rappèlent les 1985 et les 1964 dans leur forme.

À suivre...

Partager cet article

commentaires

22 Septembre: il fait beau et - heureusement! - les maliques se dégradent

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

22 Septembre: il fait beau et - heureusement! - les maliques se dégradent

Le grand beau temps est revenu. S'il était annoncé depuis pas mal de temps, voir le soleil briller au dessus de nos ceps nous met du baume au cœur. Oui nous en avions besoin, oui c'est sans doute le signe d'une vendange saine et mûre sans excès, oui il sera permis de faire de bons vins. Oh bien sûr on ne sait pas encore tout de ce millésime 2013 dont la gestation à été périlleuse et incertaine. Mais clairement ce temps sec, légèrement venteux et ensoleillé va permettre aux acidités maliques de se fondre. Cet élément essentiel dans la " construction " de crus équilibrés s'accompagnera d'une montée en puissance des degrés et il y a fort à parier que nous franchirons la barre des 200 grammes de sucre potentiel dans la plupart de nos vignes. Tout bon!

Les peaux des rouges sont épaisses et les grappes n'ont aucune pourriture, les oh augmentent doucement et les acidités totales sont désormais inférieures à 6,80. Dans une semaine avec ce temps elles seront aux abords de 5,70 avec des degrés proches de 12,5-13. Je ne vois pas ce qui pourrait nous empêcher de vinifier dans de bonnes conditions. Nous couperons les vignes non grêlées des Bourgogne rouge le 27 Septembre, les Santenots le 3 Octobre et Pommard après le 5 Octobre.

Dans les blancs un léger botrytis sera écarté par le tri et nous les " prendrons" à partir du 29 Septembre, selon un calendrier qui collera à leur maturité, mais surtout à la manière dont les raisins de dégusteront. Je pense que nous aurons des sucres compris entre 190g (aligotés) et 200/210g dans l'ensemble des chardonnays. La pluie éventuelle pourrait faire baisser ces valeurs, mais pas de manière significative. Les vignes de Cras, Marcausses et Vignes Blanches qui sont grêlées à 40/50% seront coupées en dernier, soit après le 3 Octobre. Les villages et crus sont superbes car modérément chargés, millerandés par endroit et parfaitement sains.

Nous avons terminé de soutirer les vins blancs 2012 et croyez moi ce seront des p... de canons! Jamais vu des soutirages aussi purs et concentrés. On croque le terroir à pleine dent entre fleur, fruit et fine salinité. Un délice car ils sont gorgés de sucs et possèdent l'énergie de Lightning Bolt. Eddie Vedder les appréciera on stage si - private message - Scott lui en fait passer! -))

Demain fin des soutirages avec des rouges 2012 sombres et structurés et ensuite nettoyage de l'ensemble du matériel vinaire.

La tension monte et on a hâte d'en découdre...

Partager cet article

commentaires

20 Septembre: je suis optimiste!

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

20 Septembre: je suis optimiste!

Après vous avoir décrit sans langue de bois l'ensemble du déroulement de la période végétative 2013 sans passer sous silence les aléas climatiques qui l'ont émaillées, je me permet aujourd'hui de vous signifier sans retenue mon optimisme pour ce millésime.

Les prélèvements effectués hier au réfractomètre montre des sucres compris entre 160 et 180 grammes dans les pinots et chardonnays. Et ce qui est assez étonnant c'est que les parcelles de plaine sont aussi mûres que celles de coteau. Si un très léger botrytis - moins de 3% - les marque par endroit, le beau temps annoncé pour la semaine qui vient devrait le juguler. En dehors du secteur nord grêlé les vignes portent des charges modérées et impactées par le millerandage. Un vrai gage de qualité car nous allons gagner un peu plus de un degré lors des sept - beaux - jours qui viennent!

Les chardonnays dorent tranquillement et se montre très aromatiques à la dégustation sur des pépins qui commencent à croquer doux. Les rouges ont vu les grains grêlés, sécher et tomber en majorité et le tri sévère nous donnera de supers matières premières. J'y crois vraiment... On va faire bon!

20 Septembre: je suis optimiste!20 Septembre: je suis optimiste!20 Septembre: je suis optimiste!
20 Septembre: je suis optimiste!
Partager cet article

commentaires

15 Septembre: temps nébuleux et pourriture

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Comme souvent en année tardive le mois de Septembre "fait le vin" et détermine s'il est possible de produire une année honorable ou un cru de haut lignage. Outre le fait que la Bourgogne aime produire des vins frais et fringants animés par une juste acidité, il semble évident qu'un bon vigneron de Meursault voit d'un fort bon œil une coupe mûre démarrant entre le 20 et le 25 Septembre. Pour cela il nous faudrait un soleil éclatant , peu ou pas de pluie et une absence totale de pourriture.

Ces souhaits pieux ne seront pas complètement exaucés car depuis 5 jours nous subissons un temps maussade qui risque de durer encore une semaine. Nuages, petites pluies, chaleur en journée assez élevée, vent frais par intermittence et humidité font évoluer les raisins mais permettent également le développement de certains - petits et localisés - foyers de pourriture. Je ne suis pas inquiet car ce phénomène est pour l'instant peu abondant, mais en revanche nous avons besoin désormais d'un temps sec car les raisins arrivent en fin de maturation, les acidités chutent, ils vont dorer dans les blancs et " bleuir " dans les rouges. Nous couperons je pense à partir du 28 Septembre et espèrons 15 jours de beau à partir du 20... Si c'est le cas, les vins auront un beau potentiel!

15 Septembre: temps nébuleux et pourriture
Partager cet article

commentaires

7 Septembre: Meursault, Où en est on après 10 semaines de beau temps

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Si l'on excepte un petit épisode nébulo-pluvieux autour du 25 Août il a fait beau sur Meursault depuis le 25 Juillet. Les vignes alors en retard sur le plan végétatif essuyaient un orage de grêle dévastateur sur le flanc nord du finage. Funeste évènement qui toutefois donnait le feu vert au soleil qui brûla tout l'été très fort. Il y a un peu plus d'une semaine je constatais une faible maturation des baies avec moins de 2/3 de celles ci vérées. Depuis par la grâce de nuits plus fraîches et plus humides et un soleil toujours au zénith générant des températures au sol comprises entre 27 et 31 degrés, la véraison s'est quasiment achevée. Un bulletin du BIVB ( bureau inter professionnel des vins de Bourgogne ) reçu hier donnant sur les parcelles témoins qu'il suit quotidiennement 92 % de véraison en Côte de Beaune. Celle-ci serait d'ailleurs en avance par rapport au nuiton et au chalonnais en dépit de la grêle. Surprenant pour moi je l'avoue.

Ce 7 Septembre la pluie s'est signalée dès le matin mais ne devrait pas durer plus de 48 heures selon un rythme intermittent. Je suis passé en dépit de ces quelques gouttes déguster ce matin les raisins et j'avoue mon optimisme gustatif. Le BIVB annonce 140/150 grammes de sucre pour 8 environ d'acidité totale. Cela constitue des potentiels alcooliques aux abords de 9 degrés en chardonnay et pinot noir à la fin véraison et ne cachons pas que ce sont de bonnes valeurs. Nous les observons en moyenne 4 semaines avant la coupe des raisins lorsque le temps alterne pluie, nébulosité nuageuse et soleil. Cela peut donc annoncer en cas de très beau temps des bonnes maturités dès le 27 Septembre et des acidités "justes", présentes mais point trop. De bonnes vibrations si l'on considère une météo à trois semaines assez favorable.

Restons prudents mais cela augure d'une heureuse campagne...

7 Septembre: Meursault, Où en est on après 10 semaines de beau temps
Partager cet article

commentaires

Vendanges d'Octobre...cela se précise!

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Je rentre de vacances et un rapide tour des vignes indique nettement que le beau temps de l'Été n'aura quasiment pas changé la donne de l'avancée végétative des vignes. L'année restera tardive car la véraison a été ralentie par la grêle et il me paraît acquis que nous vendangerons au début du mois d'Octobre. Les blancs non grêlés semblent eux aussi avoir peu profité des chaleurs car ils sont encore très acides et peu sucrés. Cinq semaines à attendre au moins avant de les couper!

Sur la photo l'état de notre vigne grêlée à Pommard, le sec est partiellement tombé, mais les grains sont loin d'être tous vérés. À suive...

Vendanges d'Octobre...cela se précise!
Partager cet article

commentaires

6 Août...10 heures, l'orage menace.

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Partager cet article

commentaires

Expertise Grêle et réfection des sols

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Ce matin passage en revue des vignes grêlées à Pommard et au Nord de la commune de Meursault. Dans l'ensemble les experts attribuent 30% de raisins touchés ce qui nous fera perdre un bon quart de récolte sur environ 1,2 ha. Pour l'instant ce n'est pas catastrophique.

La rénovation des sols a commencé. Voir la photo...

Expertise Grêle et réfection des sols
Expertise Grêle et réfection des sols
Partager cet article

commentaires

1er Août: Après la glace... Le feu!

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Une semaine après les intempéries de Juillet, la Côte de Beaune panse ses blessures dues à la grêle sous un soleil de plomb. Le sol sèche vite et ne tardera pas à se craqueler car les températures des trois jours qui viennent sont annoncées à plus de 35 degrés. Aujourd'hui nous approchons même les 40 degrés et si ce temps persiste nous aurons forcément à déplorer un peu de grillure sur les pinots toujours très fragiles à cette époque. Après la glace, le feu!

Pendant ce temps nous positionnerons un avant dernier traitement " mildium " demain mais bonne nouvelle les vignes sont désormais toutes impeccablement accolées et aérées car nous avons fini d'enlever les entre-coeurs. Aunsi écimées et aérées, les raisins devraient poursuivre leur mûrissement à un rythme accéléré et rattraper une partie du retard initial qui caractérisait le cycle végétatif de l'année. Le stade fermeture de la grappe est désormais derrière nous et nous courons vers la véraison.

Du 5/8 Octobre, nous sommes désormais passé à une date de vendanges comprise entre le 25 Septembre et le 2 Octobre. Je continue de penser au 2 Octobre toutefois car mes lys de Magnys ne se sont jamais trompés de plus de deux jours si l'on considère leur fleur + 100 jours. L'avenir nous renseignera!

1er Août: Après la glace... Le feu!
1er Août: Après la glace... Le feu!

Après la glace, place au feu dans les vignes!

Partager cet article

commentaires

Après la grêle, repasser les vignes et les rogner à la cisaille

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

L'épisode de grêle est maintenant derrière nous et le beau temps - très chaud - revenu, il est temps de reprendre les vignes touchées par la glace et le vent car elles ont besoin d'être à nouveau accolées et aérées. Au Domaine Buisson-Charles il a fallu ainsi " repasser " dans les vignes de Cras et de Santenots pour remettre toutes les branches dans les fils tout en profitant de ce passage pour retirer les entrecoeurs et effeuiller judicieusement. Un boulot pénible qui une fois terminé a été suivi d'un rognage à la cisaille car la terre encore meuble en cette zone ne porte pas les tracteurs.

Il nous restera ensuite deux traitements à poser et un gros travail de rénovation dans notre cuverie. Je vous en parle avec les photos, la semaine prochaine...

Après la grêle, repasser les vignes et les rogner à la cisaille

60 mm d'eau reçu en Cras et Santenots et un gros travail supplémentaire dans les vignes...

Partager cet article

commentaires

23 Juillet: Grêle, tornade, cris et chuchotements...

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Nous savions que la grêle pouvait impacter nos récoltes si prometteuses sur pied. Cela n'a pas manqué, ce 23 Juillet la foudre s'est déchaînée pour faire de notre pauvre vie de vigneron un enfer. Dix minutes de vent à 100 km/h et des grêlons gros comme des billes ont perforé les feuillages, déchiré les baies en les éventrant et haché les bois des plus jeunes vignes. De Pernand au coteau nord de Meursault les dégats couvrent plus de 2000 ha! Et les récoltes seront diminuées d'au moins 50%, une catastrophe!

Dans notre malheur, seul 25% de nos vignes ont été touchées et finalement nous ne serons pas aussi touché que les malheureux producteurs de Savigny, Beaune, Pommard et Volnay.

Nos Pommard Chiveau ( 25% de grêlé) Santenots ( 30 %) et Meursault-Cras (30%) se sont défendus comme ils ont pu contre cette funeste mitraille glacée, mais les récoltes seront faibles.Heureusement le coteau centre et sud de Meursault n'a pas été touché...pour l'instant!

23 Juillet: Grêle, tornade, cris et chuchotements...
Partager cet article

commentaires

32 mm de pluie hier soir 18 Juillet

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

La chaleur humide de cette fin de Juillet a bien failli nous coûter une partie de la récolte hier soir 18 Juillet. En effet un terrible orage à éclater vers minuit déversant des " trombes " d'eau impressionnantes. On a bien cru que la grêle l'accompagnerait mais heureusement ce ne fut pas le cas. Nous continuons de ne pas être tranquille car ce soir on nous annonce le même temps... Gare!

Sinon hier dégustation de rosés et de vins Corses. Si les vins de l'île de beauté furent tous excellents - mention à Yvon Leccia - les rosés furent sans surprises. quasiment sans intérêt. Amyliques, acides, dilués, simples...je n'aime toujours pas cette couleur. Heureusement un Bollinger rosé sauva l'honneur.

Partager cet article

commentaires

18 Juillet 2013: Bilan cultural et perspectives générales...

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

18 Juillet 2013: Bilan cultural et perspectives générales...

Nous sommes le 18 Juillet et après trois semaines de soleil intense avec des températures comprises entre 25 et 35 degrés, les vignes ont poussé avec vigueur et sont désormais quasiment toutes accolées dans les fils. Leur état sanitaire est bon et les charges de raisins constatées en chardonnay , aligoté et pinot sont des plus satisfaisantes. Les raisins grossissent à vue d'oeil et ressemblent désormais à de petits plombs compacts, durs et bien aérés. Bien sûr quelques grappes ont filé de ci de là - surtout en pinot du côté de Volnay - et les vers ont éclaircis certaines d'entre elles, mais leur profil général est vraiment satisfaisant d'autant que mildiou et oïdium ont bien été contenus.

On annonce des orages lors des trois jours qui viennent et bien entendu, le toujours stressant spectre de la grêle nous inquiète. Mais ce matin les températures assez fraîches - 20 degrés tout de même - ne présagent pas d'un vrai cataclysme ce jour...j'espère être bon devin, nous verrons!

Le domaine a désormais fini le "travail de main" de juillet - piochage, second ébourgeonnage, éclaircissage des feuilles et accolage - et nous allons entamer dès la semaine prochaine des travaux de réfection du cuvier. Il s'agira de le vider entièrement pour refaire les sols en résine, les écoulements, les huisseries et les isolations ainsi que la climatisation. Après les locaux techniques, de stockage et l'ensemble des caves et éclairages, il s'agira de la dernière tranche de travaux nous conduisant vers une totale réfection de nos locaux depuis 2008.

En complément de tout cela je suis heureux de vous annoncer que le domaine produira du Chassagne-Montrachet La Romanée, du Corton Charlemagne, du Chablis grand Cru Vaudésir en 2013, mais aussi un des meilleurs premier cru de Puligny-Montrachet, je vous laisse deviner lequel! Je continue de chercher à compléter cette gamme par un Saint Aubin premier cru - et si possible Murgers des dents de chiens - car j'adore les crus de ce village...

...A suivre!

Partager cet article

commentaires

Accolage, piochage et coupe des entre-coeurs

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

J'étais optimiste en Mai et Juin car en dépit d'un débourrement tardif dû à un printemps maussade et pluvieux, les vignes n'avaient pratiquement pas souffert. Les maladies ont été parfaitement contenues, la floraison de mi-juin s'est déroulée sans encombre dans les aligotés, chardonnays et pinots et les charges de raisins sur pieds sont généreuses sans excès. La fleur ayant terminé son cycle vers le 22 Juin en moyenne et le temps étant au grand beau depuis lors, la vigne a décuplé sa vigueur végétative et désormais il faut " tout faire â la fois" sans se laisser dépasser par la pousse. Ainsi piocher, repasser les vignes pour enlever les entre-coeurs et les tailles de pieds qui ont débourré tardivement, écimer la vigne, aérer les grappes en enlevant les feuilles les moins bien positionnées, écarter les branches régulièrement pour éviter que les grappes ne se touchent, traiter contre les maladies... Bref on ne chaume pas!

Nous aurons fini ce travail épuisant dans une petite semaine mais je suis vraiment satisfait de ce scénario 2013 pour l'instant...Nous récolterons sans doute au début d'Octobre et si la grêle ne nous touche pas, les rendements seront bons. Après les demies récoltes 2008/2010/2012, nos clients aimeraient avoir plus de vins à acheter et toujours refuser devient un casse tête.

Juillet sera ensoleillé selon les dernières prévisions à longue vue mais il restera ensuite environ 60 jours qui donneront le " la" pour la qualité du millésime. Je reste prudent et serein mais je ne vous cache pas que mes intuitions - optimistes! - me guident vers un millésime du type de 1985. Et sur le plan stylistique... C'est vraiment très bon signe!

Voici ci dessous une photo de nos Volnay Santenots après piochage et accolage...

Accolage, piochage et coupe des entre-coeurs
Accolage, piochage et coupe des entre-coeurs
Partager cet article

commentaires

La Goutte d'Or ce soir 23 Juin

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

La fleur est entrain de passer et sera terminée complètement dans 3 jours. En attendant ce stade final nous ne l'écimons pas. La voici donc tout apex érigé et comme vous pouvez le voir en pleine santé... De bon augure!

La Goutte d'Or ce soir 23 Juin
Partager cet article

commentaires

L'orage du 19 Juin nous a épargné

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Grêle évitée hier soir sur le vignoble en dépit d'orages fracassants mais la menace persiste ce 20 Juin et nous sommes sur les nerfs. Gare!

L'an dernier nous avions reçu notre première volée de grêle le 30 Juin après avoir vu une fleur précoce couler. En 2013 au 20 Juin... Rien!

Le vignoble est en retard mais sain, les chardonnays sont en fleurs et les sorties de raisins sont généreuses. Optimiste? Oui mais les orages sont encore annoncés ce soir...

L'orage du 19 Juin nous a épargné
Partager cet article

commentaires

Fleur et Orage

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

La chaleur est intense depuis trois jours. Après un mois de Mai très humide et froid qui a entraîné un sérieux retard de végétation celle ci se rattrape et nous devrions être en pleine fleur le 22 Juin. Un peu plus tard que ce que je vous avais annoncé dans ce journal donc.

La chaleur s'accompagnera ce soir de gros orages et ceux-ci peuvent hélas se montrer localement dévastateurs. Météo France nous " promet " de la grêle et pour nous c'est évidemment inquiétant. Après une année 2012 où une demie récolte seulement a été produite, il serait bon que nos rendements reviennent à la normale. Donc ce soir on croisera les doigts pour que cela se passe sans malheurs...

Fleur de pinot le 19 Juin

Fleur de pinot le 19 Juin

Partager cet article

commentaires

En attendant la Fleur

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Il n'est plus très éloigné le moment où les odeurs de fleur vont se percevoir discrètement dans les vignobles. Il semble qu'à Meursault le chardonnay soit parti pour "passer" ce cap floral à partir du 17 Juin. Voilà plus de dix jours que le temps est clément si l'on excepte un épisode orageux le 13 Juin. Les vignes sont chargées et comme la fleur ne sera pas perturbée par le froid, une perspective de jolie récolte s'offre à nous. Bien sûr maladies, grêle et pourriture sont toujours à craindre mais si cela doit avoir lieu... Je vous en parlerai le jour - funeste - J!

En attendant la Fleur
Partager cet article

commentaires

Verticale de Tessons avec Sarah Marsh MW

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Le domaine n'avait jamais organisé de verticale pour un journaliste. A l'occasion de la dégustation annuelle des 2012 nous avons pris le temps de déguster ensuite 12 millésimes de Meursault Tessons. Une expérience vraiment enrichissante que vous lirez en fin d'année sous la plume de Sarah mais voici quelques remarques d'ordre général:

1/ les grands millésimes ne meurent jamais! Et furent sans surprise les meilleurs.

2/ Aucun vin oxydés de 2011 à 2000

3/ Aucun vin bouchonnés

4/ les robes des vins jeunes sont plus claires mais toutes avaient des reflets verts.

5/ 2005 fut vraiment magique...

Une partie des 12 bouteilles tastées...

Une partie des 12 bouteilles tastées...

Partager cet article

commentaires

Meursault Les Tessons ce 3 Juin 2013

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

La vigne de Tessons ébourgeonnée et labourée. Observez cette terre qui rougeoie et la pente de la vigne.En contre bas le village de Meursault.

Meursault Les Tessons ce 3 Juin 2013
Meursault Les Tessons ce 3 Juin 2013
Partager cet article

commentaires

Le beau temps est là et le moral est bon!

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Comme je vous l'écrivais Samedi, il semble que mon éternel optimisme a bien évalué la situation de nos vignes en 2013. Ce 3 Juin les vignes ont du retard mais sont parfaitement saines et le soleil est de retour. La température est encore un peu fraîche pour un mois de Juin car le vent souffle en rafales. Cela autorise à la fois une pousse des rameaux rapides et un très faible développement des maladies. Il en résulte en ce 4 Juin des visuels sur les parcelles tout à fait satisfaisant: couleur verte, sixième feuille étalée en moyenne, sorties de raisins idéales et vigueur de la plante exacerbée par un passage - voir photo - des charrues. La fleur sera là autour du 15/20 Juin

Les Millerands de Meursault le 4 Juin 2013

Les Millerands de Meursault le 4 Juin 2013

Passage de Charrue en Meursault Millerand le 4 Juin 2013

Passage de Charrue en Meursault Millerand le 4 Juin 2013

Noël ébourgeonne et Michel passe la charrue inter ceps le 4 Juin 2013

Noël ébourgeonne et Michel passe la charrue inter ceps le 4 Juin 2013

Sols argilo-calcaires "blonds"et parsemés de petits cailloux des Meursault Millerands.

Sols argilo-calcaires "blonds"et parsemés de petits cailloux des Meursault Millerands.

Partager cet article

commentaires

De bonnes vibrations pour 2013

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Ce premier Juin je suis optimiste, le temps a enfin daigné prendre le virage vers le beau temps et le fond de l'air indique à coup sûr que les chaleurs arrivent. Les vignes ont parfaitement résisté aux intempéries et vont maintenant commencer une activité de croissance rapide. Rien qu'aujourd'hui nous avons gagné une feuille! Les sols sont gorgés d'eau, le vert des vignes encore pas trop intense, mais tout cela est très sain!

les pinots de Magny

les pinots de Magny

Partager cet article

commentaires

<< < 1 2 3 > >>