Le Domaine

Publié le par Site internet officiel du Domaine Buisson-Charles

Aujourd'hui dirigé par Catherine Buisson et son mari Patrick Essa, le domaine Buisson-Charles, de taille modeste - 6,3 hectares - exploite depuis plusieurs générations des parcelles situées sur le finage de Meursault qu'il complète avec des crus de Volnay, Pommard, Corton et Chambertin pour ses vins rouges ainsi que Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet, Chablis Premier Cru et Grand Cru, Pouilly-Fuissé et Corton-Charlemagne en blancs.

Les Caves du 13ieme siècle

Résolument tourné vers l'avenir il a engagé depuis plusieurs années une politique de rénovation et d'extension de sa cuverie et de ses caves en vue d'affiner encore ses vinifications et élevages pour être au plus près des grands terroirs qu'il a la chance exceptionnelle de produire. Ceux-ci étant depuis toujours cultivés sur la base d'un travail de labour des sols réguliers qui exclu toute présence de désherbants. Cette approche résolument naturelle de la vigne se retrouve avec intensité dans les vins blancs (70 %) et rouges qui sont tous vinifiés, élevés et mis en bouteille par le domaine.

Le sol de la Goutte d'Or après un labour

Le domaine exploite aujourd'hui près de 4 hectares de Meursault et Meursault premiers crus dans des climats très divers qui permettent de réaliser une cuvée d'assemblage complexe, le Meursault "vieilles-vignes" et d'isoler des crus particuliers comme Tessons en village et Charmes, Cras, Bouches-Chères, Blagny La Pièce Sous Le Bois et Goutte d'Or en premiers crus. Les vignes très âgées - entre 30 et 90 ans - étant naturellement peu productives elles permettent d'obtenir après vinification et élevage des vins très concentrés destinés à la longue garde. Un choix assumé qui ancre la production du domaine sur le long terme.

La rentrée des raisins en petites caisses après le tri dans la parcelle

Ces quatre hectares sont complétés par des parcelles de Bourgogne rouge et blanc, de Volnay premier cru Santenots et de Pommard "En Chiveau" ainsi que d'une petite production de Chassagne-Montrachet en premiers crus En Remilly, Les Caillerets et la Romanée jusqu'en 2018 puis d'Embazées a partir du millésime 2020.

A partir de 2011 le domaine a élargi sa gamme en développant une petite activité négociante en Corton-Charlemagne, Chablis Grand Cru Vaudésir et Premier Cru Les Lys, Montmains et Beauroy ainsi que sur les très beaux premier cru Le Cailleret, Combettes et Champs Gains à Puligny-Montrachet. Puis avec le temps il investit la colline de Corton avec quelques pièces de Clos du Roi, Bressandes et Perrières. Cerise sur le gâteau il produit depuis 2017 du Chapelle-Chambertin et Chambertin.

Passer la cisaille pour être plus fin et précis dans l'écimage et le rognage

En 2015 et au début de 2016 le domaine a acquis de nouveaux locaux et agrandi ses caves pour travailler plus finement ses cuvées durant l'élevage tout en envisageant d'allonger les durées en fûts de quelques mois. Il a également augmenté de plus de un hectare la surface exploitée en propre par le domaine avec des parcelles sises sur Puligny-Montrachet et Meursault.

 

  Si Catherine et Patrick ont repris l'exploitation du domaine depuis le millésime 2001, ils ont aussi la chance de voir leur fils Louis revenir sur l'exploitation après l'obtention de son diplôme d'ingénieur-œnologue. Nul doute qu'il sera amené à prendre la suite de ses parents dans les années à venir. 2019 est le premier millésime qu'il a vinifié entièrement.

Louis Essa teste les portes-caisses un mois avant les vendages 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article